VOLUMEVISUEL_TITRE_PETIT volume visuel PRODUCTION_GENERAL

Salle Pleyel

pleyel_04

Dans le cadre de la réhabilitation de la salle Pleyel à Paris, François Ceria, l’architecte de cette renaissance, nous a confié une mission pour une intervention graphique. Notre étude nous à conduit à une réponse respectant l’histoire du lieu et les partis pris de restauration. Le projet de réaménagement des espaces d’accueil a consisté à hormoniser et maitriser l’usage de la couleur dans la séquence d’accès à la salle de spectacle. Nous avons ensuite proposé, suite à une découverte faite lors d’une visite de chantier, de rééditer et de redéployer un motif Ruhlman afin de qualifier les espaces dédiés à l’acceuil des spectateurs. Notre expertise sur les techniques d’impression sérigraphique grand format nous a permis de mettre au point et de suivre l’ensemble des étapes de fabrication et de pose de cette opération.

Graphiste associé au projet : Yves Geleyn

Le lieu

pleyel_10

Implantation


pleyel_08

Procesus de fabrication


Impression sérigraphique : Élie Blancherie (La Charnière), fabrication et pose : François Kirby (RM productions).
pleyel_05

Documentation


pleyel_1
pleyel_09

Présentation du projet, commission des monuments historiques


L’intervention s’inscrit dans le projet architectural de rénovation générale d’un lieu fortement marqué par un style et une époque. Le classement partiel du lieu et son histoire ont été pris en compte tout au long du processus d’intervention.

Développée à l’initiative de François Ceria et en collaboration avec l’ensemble de l’équipe architecturale et des différents commenditaires, notre intervention apporte une réponse à la reflexion générale menée sur le rôle et la place de la couleur au sein d’une salle de spectacle. Elle se limite à une intervention minimale au niveau des bornes d’acceuil et répond à la volonté de renaissance du lieu.

Après plusieurs étapes de recherche assez libre autour de motifs floraux et suite à une visite déterminante du chantier où la vison des vestiges de papier peint Ruhlmann de la salle Debussy partiellement dégagés, nous a fortement impressioné, notre curiosité ainsi éguisée, nous a conduit à considérer cet apport historique et à l’intégrer à notre démarche créatrice. Une campagne de prises de vues et une étude minutieuse de la documentation, nous a permis de redessiner entièrement le motif.

L’idée d’utiliser ainsi le dessin redécouvert a tout de suite séduit. Les simulations et les échantillons réalisés par la suite ont renforcé cette conviction et ce sentiment général. Loin d’être une simple restitution, le projet se veut plus proche d’une évocation. La couleur choisie pour la mise en teinte de l’ensemble des niches, le violet rabattu, évoque elle-aussi les couleurs d’origines, l’or et le violet aubergine semblaient être assez dominants. Associée à l’effet coloré, la vibration produite par le procédé sérigraphique d’impression du motif en dorée, s’incrit elle aussi dans cette volonté de redécouverte.

Le support est noble, il se compose d’une menuiserie laquée et imprimée. Sa pose est traditionelle et répond au savoir-faire du travail du bois. L’ensemble est appliqué en placage sur le fond des niches. Indépendant de la structure architecturale, il s’intègre à l’ensemble comme une des composantes de la séquence d’accès à la salle, vestibule, rotonde et collonade du hall.

Design graphique Cyril Cohen
mai 2006

×