VOLUMEVISUEL_TITRE_PETIT volume visuel PRODUCTION_GENERAL

Le Roi René

 

Publiée par les Éditions du patrimoine l’occasion du 600e anniversaire de la mort du Roi René l’ouvrage regroupe, sous la direction de Jean-Michel Matz : historien et Élisabeth Verry : directrice des archives du Maine-et-Loir, une dizaine de contributions d’historiens et chercheurs sur les nombreuses facettes de la vie et du règne de René d’Anjou, personnalité attachante et injustement méconnue.

Coordination éditoriale : Anne-Sophie Grouhel-Le Tellec

Structure

Contenu





Détails


L’objet


Recherches


Biographie


Fils cadet de Louis II d’Anjou et de Yolande d’Aragon, le roi René naît en 1409 au château d’Angers. Devenu duc de Bar, il épouse en 1420 Isabelle de Lorraine. En 1434, à la mort de Louis III, son frère aîné, il hérite des titres de duc d’Anjou, de comte du Maine et de comte de Provence et l’année suivante à la mort de Jeanne II du titre de roi de Naples, Sicile et Jérusalem. Captif du duc de Bourgogne, il ne parviendra à se rendre en Italie qu’en 1438. Cependant, il perdra définitivement le royaume de Naples en 1442. Il participe à la guerre de Cent ans au côté de Charles VII et y rencontre Jeanne d’Arc. Le roi René est le père de Marguerite qui épousant Henri VI, deviendra reine d’Angleterre. Partageant son temps entre la Provence, dont il est le comte, et l’Anjou, il apparaît comme un grand prince, amateur de tournois, mécène, écrivain-poète, ouvert au monde et aux sciences nouvelles. Veuf d’Isabelle en 1453, il épouse l’année suivante Jeanne de Laval. En 1471, alors que se dégradent ses relations avec son neveu, Louis XI, roi de France, il quitte définitivement l’Anjou pour la Provence où il meurt en 1480. La mémoire de ce souverain apparaît dès le XVIe siècle et s’amplifie au XIXe siècle, jusqu’aujourd’hui.

Description


Éditeur: Centre des monuments nationaux
Éditions du patrimoine, 2009
Format : 19,5 x 24,5 cm 
Imprimeur : 
Mame, Tours
Photograveur : 
SCEI, Ivry-sur-Seine
Reliure :
 Brochée avec rabats

×